Societe

L’Association des banques admet qu’un « défaut technique »  a empêché le versement des pensions de 200 mille retraités

L’association professionnelle des banques et des institutions financières a admis, ce jeudi, qu’un « problème technique » a empêché les banques d’effectuer  les virements des pensions de quelque 200 mille retraités du secteur public, entraînant la colère générale de la société, la veille de l’Aïd.

L’association a assuré que la CNRPS a chargé une Banque de la place d’effectuer ces virements au profit de 200 mille retraités, mais le nombre important de virements a rendu cette opération impossible.

L’association a, néanmoins, ajouté que ces virements ont, finalement, pu être effectués aujourd’hui le jeudi 23 août, grâce à de grands efforts de la part des salariés de la banque en question. Mais il n’empêche que ces efforts n’auront servi à rien, dans la mesure où ces milliers de retraités ont été privés d’achat de leurs moutons, et, surtout en faisant tomber à l’eau les promesses et l’engagement faits par le chef du gouvernement, depuis le 8 août, de verser les pensions et les arriérés des retraités, avant l’Aïd.

En espérant que l’enquête qui a été commanditée par le gouvernement trouve, en effet, un défaut technique à l’origine de ce retard, et, non pas, un départ prématuré des fonctionnaires des banques, de leurs services, pour fêter l’Aïd auprès des leurs.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut