Tech & Net

Le mot Egypte “not found” sur des sites de micro-blogging en Chine

A l'heure où les troubles sociaux font la une de la presse internationale, la censure est à son paroxysme en Chine. Selon aufaitMaroc.com, le mot "Egypte" était samedi censuré sur plusieurs sites de micro-blogging en Chine, où le parti communiste au pouvoir se méfie des questions des réformes politiques, des revendications démocratiques et des troubles à l'ordre public, y compris à l'étranger. Il parait donc que la fièvre des "Not found" bat son plein en Chine.

Sur les sites de micro-blogging de sina.com et de sohu.com, des équivalents chinois de Twitter (lui-même censuré en Chine), une requête avec le mot "Egypte" déclenchait la réponse suivante: "Selon les lois en vigueur, le résultat de votre recherche ne peut être communiqué". Les médias officiels chinois, notamment l'agence Chine Nouvelle et la chaîne CCTV, ont toutefois évoqué les manifestations meurtrières en Egypte et le mouvement de contestation visant le régime de Hosni Moubarak.

La censure est très active en Chine pour empêcher toute critique du gouvernement ou mention de la question des droits de l'homme.
La Toile est expurgée de sites politiquement sensibles et Pékin contrôle étroitement la communauté des 450 millions d'internautes chinois pour éviter que la dissidence ne s'organise ou puise une inspiration à l'étranger.

 

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut
Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com