Marzouki réitère à Nouri al-Maliki la demande de libération des prisonniers tunisiens et présente ses excuses au peuple irakien

Le Président de la République Mohamed Moncef Marzouki s’est entretenu, jeudi 29 mars 2012 au matin dans sa résidence au palais du Gouvernement à Bagdad, avec le Premier ministre irakien Nouri al-Maliki.

La réunion a porté, selon un communiqué de la présidence de la République dont une copie est parvenue à TunisieNumerique,  sur la profondeur des relations bilatérales et les mécanismes de son activation, en particulier dans les aspects économiques, à travers la suppression des visas entre les deux pays et l’encouragement des échanges de visites des hommes d’affaires.

Le printemps arabe a, selon ce communiqué, occupé une grande partie de la conversation et à cet égard, M. Nouri al-Maliki a affirmé que la révolution arabe a ancré la démocratie dans le monde arabe et a donné un nouveau souffle à l’action arabe commune.

La question des prisonniers tunisiens en Irak a été au centre d’intérêt du président de République en renouvelant sa demande de la libération de ces prisonniers, une requête à laquelle a interagi le premier ministre Nouri al-Maliki, qui a promis de la résoudre, dans le cadre autorisé par le pouvoir judiciaire,
immédiatement après le Sommet arabe et dès le parachèvement de la conclusion d’accords bilatéraux entre les deux pays dans ce domaine.

Par ailleurs, Majed Khayat directeur du centre irakien des études et recherches médiatiques a affirmé que le président Moncef Marzouki a, au cours d’un point de presse, demandé au gouvernement irakien la libération des tunisiens impliqués dans des actes d’attentats en Irak.

M. Majed Khayat a affirmé dans une intervention, jeudi 29 mars 2012 sur les ondes de Mosaïque fm que le président Marzouki a présenté, au cours de cette conférence de presse,  ses excuses au peuple irakien pour les actes terroristes perpétrés par certains ressortissants tunisiens.

Il a affirmé que l’Irak a fait part de sa compréhension de cette question dans le cadre du projet de déclaration qui sera adopté à l’issue du sommet arabe ainsi que le le projet de  lutte contre le terrorisme.

Il a affirmé que ce sommet arabe scellera définitivement le dossier des prisonniers arabes en Irak et qui sera clos pour toujours.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut