Societe

Plus de 2000 médecins tunisiens vont quitter le territoire d’ici 2020

Le médecin tunisien vit aujourd’hui une situation difficile, notamment avec l’aggravation des difficultés dans le secteur de la santé public, a rapporté le secrétaire général de l’Union générale des médecins, pharmaciens et dentistes, Mohamed Hedi Souissi.

Le secrétaire général a fait remarquer que parmi ces difficultés l’infrastructure de base est inachevée dans la majorité des hôpitaux publics, en plus des attaques contre les cadres médicaux et para-médicaux ainsi que les difficultés financières que rencontre le médecin.

Souissi a indiqué lors d’une intervention sur radio Express Fm que la Tunisie connaît une situation anormale où un secteur privé a prospéré au sein d’un secteur public, désignant les activités médicales complémentaires spécifiques que pratiquent les médecins. Il a souligné que les praticiens qui quittent le secteur public ne s’orientent pas vers le secteur privé mais plutôt vers l’étranger. Il est attendu que d’ici 2020 plus de 2000 médecins quitteront le pays.

 

Commentaires

Haut
Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com