news

Portrait de Ali Larayedh, futur ministre de l’Intérieur dans le Gouvernement de Jebali

Cet article vous a été utile? Partagez le, il intéressera d’autres personnes. Merci!

Ali Larayedh est né en 1955 à Medenine, marié et père de trois enfants. Leader et porte-parole du mouvement politique « Ennahdha » jusqu’à son arrestation en 1990. Depuis 1981, il a été sous la pression et le harcèlement policier. Le 23/12/1990 Ali Larayedh a été arrêté et soumis à de très fortes persécutions psychologiques, notamment :

Trucage par les services spéciaux d’une cassette vidéo portant atteinte à son honneur.

Des menaces de mort par injection de produits toxiques.

Des menaces de contamination au sida par transfusion sanguine.

Enlèvement de sa femme Ouided Lagha le 02/06/92 harcelée et abusée sexuellement dans les locaux du ministère de l’intérieur, où elle a été filmée toute nue, ce qui lui a causé une dépression nerveuse (voir rapport annuel de la Fédération Internationale des Droits de l’Homme (FIDH), 1999)

Condamné à 15 ans de prison ferme par un tribunal militaire et à d’autres peines diverses, Ali Larayedh vit depuis son arrestation en décembre 1990 sous le régime de l’isolement total, essentiellement dans la prison civile du «9 avril» à Tunis. Asthmatique et allergique à l’humidité, son état de santé est préoccupant et s’est aggravé par le manque, voire l’absence de soins.

Ali Larayedh a été nommé ministre de l’Intérieur dans le gouvernement de Hamadi Jebali.

Source: prison.eu.org

Cet article vous a été utile? Partagez le, il intéressera d’autres personnes. Merci!

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut