Tunisie – Affaire de la fille violée : Le ministère public fait appel

Dans la matinée du 3 décembre, le ministère public a fait appel du verdict rendu le 29 novembre 2012  par le tribunal de première instance de Tunis qui avait prononcé un non lieu en faveur de la jeune fille violée et accusée d’atteinte à la pudeur.

Dans un entretien téléphonique avec ” TunisieNumerique ” l’avocate Bochra bel Hadj Hmida a qualifié cette décision ” de faute de mauvais goût judiciaire”  et a précisé ne pas bien comprendre les motivations du ministère public à travers cette décision.

Décidément, ils n’ont pas l’intention de la lâcher, cette jeune femme, au risque de s’attirer les foudres des instances internationales qui avaient déjà manifesté leur intérêt à l’affaire!

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Abonnez-vous à notre newsletter

Copyright © 2020 Tunisie Numerique

Haut