Politique

Tunisie – Discours de BCE : A. Zoueri : «Il était temps» !

A la sortie du palais des congrès, ce mercredi 10 mai, et à l’issue du discours du président de la République, L’envoyé de TunisieNumérique a croisé le PDG de STAFIM-PEUGEOT, Abderrahim Zoueri, et l’a abordé pour recueillir ses appréciations, à chaud, de la prestation de BCE. Sachant que, selon les sources de TunisieNumerique, le grand investisseur étranger dont il était question dans le discours de BCE, et qui s’était désisté de monter un projet prometteur dans une région de Tunisie, n’est autre que PSA, et que la personne qui avait été contactée par la présidence pour connaitre le sort du projet, n’était autre que notre interlocuteur, Abderrahim Zoueri, PDG de STAFIM-PEUGEOT, Tunisie.

En abordant Abderrahim Zoueri, la rédaction de TunisieNumerique voulait, par ailleurs recueillir les appréciations d’un fin connaisseur en politique et en gestion de crises socio-politiques.

Abderrahim Zoueri nous est apparu, dès le premier abord, souriant, confiant, à la limite satisfait. Et en réponse à notre question, à savoir son appréciation du discours du président de la République, il a souri plus large et nous a confié dans une sorte de soupir de soulagement : « Il était temps » !

Avant de préciser que :

Il était temps que le président s’adresse à la Nation et au peuple, dans cette situation qui commençait à se compliquer, mettant en péril le cheminement démocratique entrepris par le pays.

Il était temps que le président parle pour mettre l’accent sur la primauté de la Notoriété de l’Etat, et qu’il allait œuvrer à la reconquérir.

Il était temps que le président parle pour rassurer tout le monde à l’intérieur du pays, comme à l’extérieur sur l’existence de l’Etat, et d’un Etat fort capable de prendre les choses en main et de rectifier le tir, quand il le faut.

Il était temps que le président parle pour rassurer les investisseurs, aussi bien à l’intérieur que ceux de l’étranger quand à la force et la stabilité de l’Etat, n’en déplaise aux pécheurs en eaux trouble qui prêchent le contraire.

Au total, Abderrahim Zoueri s’est dit satisfait de la prestation de BCE qui s’est hissée, selon lui, à ses attentes, et confiant en l’avenir du pays.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut
Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com