Societe

Tunisie – Emigration clandestine : Un fléau social auquel l’ITES avait attiré l’attention et préconisé une prise en charge

Jusqu’à quand, les études sérieuses et scientifiques continueront à croupir dans les tiroirs des responsables, qui ne prêtent aucune attention à ces études, pourtant, sérieuses et bien fondées ?

Concernant l’émigration clandestine qui émeut, depuis hier, tous les tunisiens et a donné matière à de nombreuses déclarations sonnantes et à de nombreux communiqués, tous aussi virulents qu’inutiles, il faudrait rappeler à ces messieurs dames de « la haute », que de nombreuses études, entre autres, académiques, en ont discuté. Ces études ont tiré la sonnette d’alarme, et attiré l’attention sur l’ampleur du phénomène, notamment, depuis 2011.

Certaines études, comme celle conduite, dernièrement, par l’ITES, dirigé par Neji Jalloul, ont, non seulement, attiré l’attention sur ce fléau social, mais ont proposé une prise en charge de ce phénomène. Une prise en charge globale, ont-ils proposé, et non seulement sécuritaire.

Il serait, peut-être, temps de prendre en considération, ce type d’études et de ne plus négliger les efforts des scientifiques qui ne cherchent qu’à apporter leur expertise, pour le bien de la Tunisie et des tunisiens.

Commentaires

Haut
Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com