Societe

Tunisie: La ministre de la Santé Publique ferme la porte devant les manifestants

« ya h’biba ya h’biba kharajna milmousiba » ou « Habiba Habiba sorts nous de cette misère » est le slogan que crient les manifestant qui se regroupent dans l’instant même devant le ministère de la Santé Publique. Les contestataires se sont sentis frustrer quand la ministre de la Santé Publique, Habiba Ezzahi Ben Romdhane, a fermé ses portes devant les personnels et les travailleurs du secteur. Les protestataires contestaient le comportement de Mme Ben Romdhane surtout que l’ancien ministre de la santé public, Mondher Znaidi, ne refusait aucune personne voulant réclamer pour sa situation. Devant l’aggravation des manifestations, l’armée, qui est déjà présente devant le ministère, a commencé à tirer des balles en l’air afin de disperser les manifestants.

Rappelons que le 31 Janvier 2011, une manifestation, regroupant des personnels et des travailleurs du secteur de la santé, a eu lieu devant le bureau de Mme Habiba Ezzahi Ben Romdhane, ministre de la Santé Publique. Les contestataires revendiquent leur droit à de meilleures conditions de travail. En raison de la foule, Mme Ben Romdhane a immédiatement communiqué la situation aux forces militaires pour demander une intervention urgente. Entre temps, l’un des manifestants, souffrant d’insuffisance rénale chronique, a eu une crise cardiaque fatale pendant qu’il criait pour réclamer ses droits.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut