Societe

Tunisie: l’affaire de l’arrestation de plusieurs filles dans un bar, le ministère confère sa version

minint

Le 24 novembre 2016, le ministère d’intérieur a indiqué via un communiqué avoir mené une campagne de lutte contre l’atteinte aux bonnes mœurs, au niveau de l’avenue Habib Bourguiba (du 16 au 18 novembre 2016).

Parmi « les exploits » cités, le ministère indique avoir arrêté un groupe de jeunes femmes qui se trouvaient dans un bar situé dans un centre commercial.

Cette information a ensuite disparu du communiqué suite à une polémique attisée par les commentaires sur les réseaux sociaux, dont certains s’interrogent sur la légalité d’une telle procédure.

Plus tard, le MI a souligné que l’arrestation est due à l’implication des filles dans des affaires judiciaires et qu’elles sont recherchées. Notons que le MI n’a pas indiqué les raisons d’avoir mentionné l’affaire en premier lieu dans le cadre d’une campagne de lutte contre l’atteinte aux principes de vie conformes à la moralité, plutôt que dans le cadre d’une campagne sécuritaire ordinaire.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut