Societe

Tunisie : Le corps du bébé de 8 mois disparu de Bab Saâdoun enfin retrouvé !

Le décès d’un bébé de huit mois, de sexe masculin s’étant produit à l’hôpital Bab Saadoun à Tunis, presqu’en même temps qu’un autre bébé de taille voisine, bien qu’âgé de deux mois, mais de sexe féminin, a entraîné une confusion entre les deux dépouilles. C’est ce qu’a déclaré le directeur général de l’hôpital, Chawki Ben Hammouda. C’est suite à cette confusion et en l’absence du personnel chargé de la morgue, que la dépouille du petit Adem a été livrée à la famille de la petite fille et a été inhumée à Siliana au lieu de celle du nourrisson opéré.

Le directeur a indiqué dans une déclaration à mosaïque FM que le petit Adam souffrait d’une croissance anormale, raison de la confusion avec le corps d’une fillette de deux mois, décédée suite à une intervention chirurgicale.

Le père de la fillette s’est présenté samedi pour reprendre la dépouille de son enfant, il était tellement pressé et en l’absence du personnel préposé à la morgue, un cadre administratif de l’hôpital a cru bien faire d’intervenir et de lui permettre d’entrer dans la morgue de l’hôpital où le corps reposait. Le père avait confirmé que c’était le corps de sa fille… Il s’est avéré plus tard, qu’il s’agissait de celui du bébé Adam.

Il a ajouté que le parent de la petite fille avait enterré le corps et qu’après la découverte de la confusion il a été contacté, sauf qu’il a insisté en affirmant qu’il s’agissait bien du corps de sa fille.

Le directeur a souligné qu’une enquête a été ouverte et qu’il a informé les autorités sécuritaires, ainsi que le procureur général lundi, ajoutant que le père de l’enfant Adam, n’avait été informé de la mort de son fils, que le lundi,à cause de l’absence de tout moyen de communication avec lui, précisant qu’il n’a pas laissé son numéro de téléphone à la direction de l’hôpital.

Il a également souligné que les mesures nécessaires avaient été prises pour que les corps soient transférés au service de médecine légale de l’hôpital Charles Nicole. Après avoir été soumis à une analyse génétique, chaque cadavre a été remis à qui de droit.

Commentaires

Haut
Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com