Tunisie: Le délégué d’El Mida entame une grève de la faim après son limogeage

Najeh Bribri, délégué d’El Mida (une ville du nord-est de la Tunisie, située au sud-est de la péninsule du Cap-Bon, rattachée administrativement au gouvernorat de Nabeul), démis de ses fonctions il y a deux jours, est entré mercredi 28 mars 2012, en grève de la faim au siège de la délégation.

“Je ne peux pas me soumettre à cette décision abusive qui mettra ma famille et moi dans la rue”, a-t-il affirmé, ajoutant n’avoir commis aucune faute professionnelle et n’avoir reçu aucune explication justifiant cette décision.

“Je ne quitterai pas le siège de la délégation tant que je suis au chômage”, a-t-il fait savoir, précisant qu’il fait partie de ces jeunes sans emploi depuis 2004 qui ont été intégrés dans le corps des délégués.

Les employés de la délégation d’El Mida ont, de leur côté, entamé, mercredi 28 mars 2012, une grève pour exprimer leur attachement à Najeh Bribri.

Par ailleurs, un sit-in a été observé mercredi devant le siège de la délégation de Kélibia, pour protester contre le licenciement de ce délégué.

Des habitants de la région et des représentants de plusieurs partis politiques ont brandi des pancartes sur lesquelles on pouvait lire “Non au favoritisme”, “Non à l’imposition de l’autorité administrative.

Source: TAP

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut