Tunisie: Les producteurs d’huile d’olive refusent le prix proposé par l’Office de l’huile

La Fédération nationale des Producteurs d’Olive (affiliée à l’Union Tunisienne de l’Agriculture et de la Pêche Maritime) a affirmé, après une réunion tenue mercredi à Tunis, son rejet catégorique des prix proposés par l’Office National de l’huile à hauteur de 5,6 dinars le litre, considérant que ce prix a été fixé “au mépris des producteurs et comme soutien aux spéculateurs du secteur”.

Le secrétaire général de Fédération des Producteurs d’olives, Mohamed Nasraoui a souligné, dans une déclaration, la nécessité de fixer un prix d’au moins  7,5 dinars le litre d’huile d’olive, compte tenu du coût élevé de la production.

Dans un communiqué, la Fédération a demandé à l’Union de l’Agriculture, d’exiger l’autorité de tutelle et des structures professionnelles de déterminer les prix de vente de l’huile d’olive, en couvrant le coût et en assurant une marge bénéficiaire raisonnable à l’agriculteur.

La Fédération a appelé l’autorité de tutelle à protéger le système de production, à sauver la saison et à fournir les crédits nécessaires pour que l’Office de l’huile puisse retirer les quantités d’huile d’olive représentant le quota annuel de l’Union Européenne.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut