A la une

Tunisie – Nida Tounes : Le congrès de tous les périls ?

Tunisie – Nida Tounes : Le congrès de tous les périls ?

BCE a confirmé, aujourd’hui, sur les colonnes du journal « Essarih », que Nidaa Tounes organisera dans les prochains mois son 1er Congrès. IL n’a pas encore dévoilé la date de la tenue des travaux du Congrès.

Le congrès va regrouper les représentants des adhérents, et sera l’occasion d’un débat entre les différentes sensibilités ou tendances. Ce 1er congrès permettra de désigner les instances locales, régionales et nationales du parti. D’un autre côté, il va falloir départager les prétendants à la direction, « tout en respectant aussi dans la mesure du possible, certains autres critères incontournables tels que : la compétence, le niveau instructif, l’intégrité… et une moralité loin de tout reproche… »

Nidaa Tounes qui se veut un parti démocratique qui œuvre  à l’animation d’un système politique démocratique, ne peut que favoriser le débat interne entre les différentes « sensibilités » qui le composent.

Ce congrès aura donc le mérite d’amener des éclaircissements et des réponses aux appréhensions de certains de ses membres qui voudraient bien savoir où ils seraient situés au sein de cette hiérarchie qui est soumise de temps en temps à des séismes à l’occasion de l’adhésion d’autres personnalités, ou l’alliance d’autres partis qui renferment des personnalités avec les quelles il va falloir compter.

La composition de la nouvelle direction qui sera vraisemblablement plébiscitée par un vote, donnera ainsi un avant goût de la formation théorique d’un éventuel gouvernement BCE, en cas de réussite aux prochaines élections. De cette façon, tout un chacun saura à quoi s’en tenir de façon à mettre un terme aux tiraillements et aux bruits et chuchotements de couloirs qui ne cessent de secouer le parti. Et encore ! Car il ne faudra pas oublier les « fameux experts » qui sont dévoués à BCE, et qui sont, parait-il en train de ficeler le programme politique et socioéconomique du parti aux prochaines échéances. Car sachant Si El Béji un féru des cabinets de « compétences » il ne serait pas exclu, qu’un grand nombre de porte feuilles « techniques » soient destinés à ces « experts ».

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut