Politique

Tunisie – serait-ce le premier grincement du tandem Chahed-Ennahdha ?

La décision d’auditionner les ministres de la Justice et de l’Intérieur, concernant les affaires des assassinats politiques, a obtenu ce jeudi, le vote des représentants du peuple. Mais ce qui est le plus intéressant dans cette histoire, c’est le détail du vote. En effet, Nidaa Tounes a voté pour cette audition, avec la plupart des députés des autres blocs. Ennahdha a, comme prévu, voté contre. Quant à la Coalition Nationale, elle s’est abstenue de voter. Sachant que les députés de la coalition ont été parmi les premiers signataires de cette demande d’audition.

Les enseignements de ce vote sont de deux ordres :

D’abord Le bloc Chahed, puisque c’est comme çà qu’on nomme la Coalition Nationale, s’est abstenu. C’est à dire, qu’il a refusé d’appuyer Ennahdha. Mais d’un autre côté, il ne l’a pas contrée pour s’en tenir certainement à des accords d’ « armistice » entre les deux entités. Ce qui veut dire, en d’autres termes, que ni Youssef Chahed ni les députés qui le soutiennent ne seront les béni-oui-oui d’Ennahdha. Ce qui laisse prévoir des débats plutôt chauds, pour les prochaines plénières.

Ensuite, avec l’abstention de « son » bloc, Chahed semblerait avoir adressé un message à Ennahdha, pour lui montrer son vrai poids, si elle est lâchée par la Coalition.

De ce fait, les jeux de pression et de contre pression, ne font que commencer, les enjeux étant toujours, les prochaines élections.

Commentaires

Haut