Societe

Tunisie [Vidéo]: Le PDG de la Pharmacie centrale annonce la fin de la crise des médicaments

Le Président Directeur Général de la Pharmacie centrale, Ayman Mekki a affirmé, mercredi 8 août, que les stocks de médicaments ont augmenté progressivement, assurant que l’approvisionnement du marché national a repris normalement son cours depuis la semaine dernière.

Il a souligné que le ministère de la Santé et la Pharmacie centrale travaillent avec les différentes structures concernées pour fournir les médicaments nécessaires aux citoyens.

Le responsable a indiqué que les réserves de médicaments couvrent 88 jours des besoins nationaux de consommation des médicaments, ajoutant la mise à disposition des médicaments qui ont connu une pénurie, à l’instar de l’insuline subventionnée par l’Etat à hauteur de 90% est désormais disponible, avec un stock dépassant les 5 mois et demi.

La Pharmacie centrale a obtenu des cargaisons des types de médicaments qui ont connu des perturbations dans leur distribution durant la dernière période d’un laboratoire français qui couvre les besoins nationaux pour environ deux mois, a indiqué Aymen Mekki, appelant tous les citoyens à acheter les médicaments en fonction de leurs besoins sans avoir recours au stockage.

Dans le même contexte, Mekki a souligné que la Pharmacie centrale a reconstitué ses stocks de médicaments et qu’elle est en coordination quotidienne avec les représentants de la profession jusqu’à ce que les médicaments nécessaires soient disponibles sur le marché.

Il souligné que la phase de perturbation dans la distribution des médicaments a été dépassée et a rassuré les citoyens que tous les remèdes sont maintenant disponibles.

Le PDG de la Pharmacie centrale a également signalé qu’il n’y a pas de différence entre les médicaments génériques et ceux d’origine, ajoutant que la politique de subvention par l’Etat cible certains médicaments au détriment d’autres types.

En ce qui concerne les solutions proposées lors du Conseil des ministres, tenue au mois de juin dernier, Aymen Mekki a souligné que la cargaison obtenue par la pharmacie centrale au cours des semaines écoulées, représente la mise en œuvre des décisions prises par le Conseil.

Il a ajouté que la perturbation dans la distribution des médicaments est périodique et se répéte tous les cinq ans.

Commentaires

Top 48h

Haut