Economie

Tunisie [Vidéo]: Sous la règne de la Troïka, la majorité des recrutés dans l’administration publique étaient issus d’Ennahdha, selon Hassine Dimassi

L’expert économique et ancien ministre des Finances, Hassine Dimassi, a indiqué dans un entretien avec Tunisienumérique, que contrairement à ce qui a été déclaré par le dirigeant du mouvement Ennahdha, Abdelatif Mekki, il n’a pas affirmé que les prisonniers politiques nahdhaoui ont obtenu des compensations financières, ajoutant que ses propos ont été déviés pour des raisons qu’il ignore.

Dimassi a ajouté, dans le même contexte, qu’il a affirmé que la Troïka, en particulier au cours des années 2012 et 2013, a inondé le service public de recrutements, ajoutant que le nombre a atteint des dizaines de milliers au cours de cette période, dont la plupart étaient des partisans du mouvement Ennahdha étant donné qu’il était le principal parti de la Troïka.

Il a souligné qu’on ne s’est pas contenté de les recruter mais on leur a accordé en plus une compensation pour toutes les années où ils étaient au chômage, ce qui a coûté au budget de l’Etat d’énormes sommes d’argent.

L’expert économique a également noté que le rapport annuel de la CNRPS au cours de cette période, prouve que le nombre de nouveaux affiliés s’est élevé en 2012 à environ 50 mille personnes, alors que les recrutements dans la fonction publique avant 2011 ne dépassaient pas 20 mille .

Il a souligné que la période de la troïka a vu le dédoublement deux fois et demi des recrutements par rapport aux années précédentes et que la majorité écrasante de ceux qui ont bénéficié du boom des recrutements sont partisans du mouvement Ennahdha.

Commentaires

Haut
Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com