Societe

Wahid Saâfi prend ses fonctions à la tête du Théâtre national

Le Théâtre national est une institution ancienne qui devrait être au service de toute la famille du 4ème art sans aucune exclusion et personne n’a le droit de la monopoliser comme ce fût le cas pendant l’ancien régime, a indiqué M.Ezzedine Bach Chaouch, ministre de la Culture, lors d’une cérémonie organisée jeudi, au palais du Théâtre de Halfaouine, au cours de laquelle il a procédé à l’installation de Wahid Essaâfi, nouveau directeur de cet établissement.

A cette occasion, le ministre a fait savoir qu’il s’est concerté avec les parties concernées par le théâtre quant à cette nomination, ajoutant que M. Chiheb Mokni a été désigné secrétaire général et responsable de la gestion  financière, dans le cadre de la séparation entre les affaires administratives et financières, afin de contrecarrer d’éventuelles malversations.

Il a précisé que son département prend en considération tout ce qui est positif dans les secteurs culturels, dans l’intérêt de la Tunisie et dans le but de promouvoir le rayonnement du pays, à l’échelle nationale et internationale.

Il a insisté sur l’impératif de faire du Théâtre national une institution de référence, capable de renforcer la vie culturelle et le paysage théâtral dans les régions et de soutenir les centres d’arts dramatiques et scéniques, en encourageant les jeunes dans ce domaine.

M. Bach Chaouch a mis en exergue l’importance du théâtre dans la diffusion d’une image positive de la Tunisie, à travers la production d’œuvres de qualité, rappelant que la Tunisie sera présente dans la manifestation ”rencontre des théâtres”, prévue prochainement à Lyon (France).

Dans le cadre de la célébration des figures de proue de la culture en Tunisie, le ministre a annoncé que le palais du théâtre s’appellera, désormais, ”Maison Ali Douagi” en hommage à cette icône de la création littéraire et théâtrale.

Il a par ailleurs ajouté qu’une maison baptisée ” Mahmoud Messaâdi” sera créée dans sa ville natale Tazarka.

D’autre part, M.Bach Chaouch a évoqué la nouvelle mesure prise en faveur des créateurs, conclue entre les ministères de la Culture et des Finances qui entrera en vigueur dans les prochains jours. Cette mesure consiste à ramener l’imposition sur les spectacles de théâtre et toutes les productions culturelles, livres, films et oeuvres picturales à 5% seulement, outre l’aide et l’encouragement des créateurs tunisiens sur la base du seul critère de la compétence, à travers la redynamisation du fonds de la promotion culturelle.

S’agissant de la prochaine session des Journées théâtrales de Carthage (JTC), le ministre a indiqué que Wahid Essaâfi dirigera la prochaine édition en collaboration avec une commission consultative qui sera créée à cet effet, et qui sera indépendante de la commission consultative technique du Théâtre national chargée d’évaluer et de subventionner les oeuvres théâtrales.

Il a, à ce propos, recommandé d’appliquer l’alternance au sein de la commission technique afin de faire participer tous les acteurs de la scène théâtrale.

De son coté, M.Wahid Essaâfi a exprimé sa volonté d’impulser davantage de coordination entre le Théâtre national et les centres d’arts scéniques et dramatiques régionaux, et d’être à l’écoute des préoccupations et des attentes des hommes du théâtre, en particulier des jeunes.

Source: TAP

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut