Monde

Au moins 41 palestiniens tués par des tirs de soldats israéliens près de Gaza

Les manifestations, organisées lundi par les palestiniens, à la frontière entre la bande de Gaza et Israël se sont transformées en un véritable massacre, avec la mort de 41 personnes, tandis que 1700 autres ont été blessées.

C’est en protestation contre l’officialisation du transfert de l’ambassade américaine à Jérusalem suite à la reconnaissance la ville comme capitale d’Israël par le présidence Donald Trump, que cette manifestation a été organisée ce lundi.

On rappelle que des manifestations hebdomadaires organisées dans le cadre du mouvement  pour le retour qui doit culminer demain 15 mai 2018, jour de la Nakba (Catastrophe) ou jour de création de l’Etat d’Israël, a déjà fait plus de 50 morts.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut