Societe

La maison de France à Sfax organise deux ateliers dans le cadre du projet “Médina verte”

La maison de France à Sfax qui a construit sa programmation culturelle pour 2010-2011 autour du thème de l’éco-citoyenneté, reprend, dans le cadre du projet “la médina verte”, ses activités, en étroite collaboration avec la municipalité de Sfax et la société civile.

Du 1er au 5 mars, le relais culturel français a abrité un atelier baptisé “La dignité jusqu’au bout des doigts”.

Il s’agit d’un projet créatif pour la valorisation des personnes en situation d’handicap, initié par l’UTAIM Raied Bejaoui-Sfax (Union Tunisienne d’Aide aux Insuffisants Mentaux).

“Son objectif est de favoriser l’intégration socio-professionnelle de ces jeunes, en dehors de l’UTAIM”, a expliqué Mme Sonia Derbel Jmel, directrice de cet établissement.

Puisant dans les traditions berbères, ce projet qui a commencé depuis avril 2010 a permis à une vingtaine de jeunes apprenties d’effectuer des visites dans le sud notamment à Tataouine et au musée de Matmata pour approfondir leur recherche sur les produits d’origine berbère et développer ainsi leur créativité, à travers un travail manuel artistique inventif.

Organisé en collaboration avec l’Association de coopération en Tunisie (ACT) et l’Utaim de Gabès, cet atelier a été marqué par la participation de la styliste modéliste tunisienne Hajer Belgaied et de l’artiste voyageuse française Marion Le Bec, qui vit et travaille entre le grand ouest de la France et ses nombreuses destinations de voyages.

Participation de l’artiste-voyageuse Marion Le Bec: “El karama” et des peintures de signalisation

Ayant fait des études en communication, l’artiste-voyageuse Marion Le Bec, a participé à cet atelier pour préparer un livre intitulé “El Karama” (la dignité).

Ce livre a-t-elle expliqué, comportera “des témoignages des bénéficiaires de ce projet et un album-photos notamment des broderies réalisées, des accessoires, et des prototypes de la collection qui sera préparée pour le défilé de mode prévu pour les mois de mai ou de juin 2011”.

Cet atelier est l’une des actions éco-citoyennes de sensibilisation à la revalorisation et la protection du patrimoine ayant pour thème et pour cadre “La médina verte”.

En tant qu’artiste peintre, Marion Le Bec est chargée du 7 au 11 mars 2011 de l’encadrement d’un groupe de jeunes pour la réalisation de peintures de panneaux de signalisation de la médina verte.

Conçus pour l’amélioration du mobilier urbain de la médina, ces panneaux signalétiques sont l’une des actions de sensibilisation à travers l’art en faveur de la protection de l’environnement. L’objectif étant de développer notamment auprès des jeunes le sens de l’engagement au service de la collectivité, l’esprit participatif et le bénévolat, dans l’ambition d’aboutir à l’opération “L’écologie est une économie”.

Source : Tunis(AP)

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Copyright © 2020 Tunisie Numerique

Haut