Societe

Sfax/Sakiet Ezzit : Un poste de police incendié

Suite à une dispute entre une femme du quartier de Sakit Ezzit à Sfax et un policier, les habitants du quartier s’étaient rassemblés devant le poste de police et avaient arrêté le train Tunis/Sfax durant quelques minutes.

Non contents de cet acte, des habitants ont mis le feu au poste de police.

La dispute a pour origine les faits suivants : un huissier-notaire accompagné d’un policier s’est rendu en début d’après-midi chez une femme afin de procéder, semble-t-il, à une saisie. Devant la réaction de la femme, le policier l’aurait pousser. Des membres de la famille de cette femme se sont alors regroupés devant le poste de police et appelés du renfort dans le quartier.

Après avoir incendié le poste de police, des habitants du quartier s’en sont pris aux véhicules présents autour du poste et il a fallu l’intervention de l’armée pour que la situation se calme à l’heure de la rupture du jeûne.

Commentaires

Haut
Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com