Tunisie – Al Massar communique sa vision de l’étape actuelle

Al Massar a fait connaitre, dimanche 24 février 2013, dans un communiqué, son refus de l’affectation des ministères entre les partis politiques, telle que préconisée par Ennahdha. Le parti annonce sa non adhésion à ce genre de pratiques.

Le parti « Al Massar » a souligné la nécessité de former un gouvernement de technocrates et d’accélérer l’enquête pour dévoiler les coupables de l’assassinat du militant Chokri Belaid, de prendre des mesures urgentes de sécurité afin de faire face à la violence et à la distribution des armes, accélérer  la formation d’une instance indépendante des élections, fixer une date pour les prochaines élections qui ne dépasse pas l’automne 2013, accélérer la création d’instance indépendante relative à  la magistrature et aux médias et développer la loi électorale et la loi de la justice transitionnelle.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut