news

Tunisie – Covid19 : Les chiffres de l’ONMNE de moins en moins fiables et une crédibilité bien entamée

Tunisie – Covid19 : Les chiffres de l’ONMNE de moins en moins fiables et une crédibilité bien entamée

Les chiffres présentés par les services de l’Observatoire National des Maladies Nouvelles et Émergentes, concernant les statistiques des nouvelles infections ou des décès par le Coronavirus sont chaque jour un peu moins fiables, avec des erreurs, voire des « oublis » volontaires entamant terriblement la crédibilité, pourtant si chèrement acquise de cet établissement auprès des tunisiens qui ne comprennent pas comment ni surtout, pourquoi, l’ONMNE diffuse des chiffres erronés. Est-ce par erreur, par négligence, ou est-ce par calculs prémédités pour maintenir une certaine impression de stabilisation de la situation épidémiologique ?

Dans tous les cas, les chiffres communiqués par l’ONMNE dans ses bulletins quotidiens ne sont plus du tout fiables et n’intéressent, presque plus personne, puisqu’on ne pourrait croire ces données qui s’inscrivent en totale contradiction avec les annonces faites par les directions régionales de la Santé à travers le pays, le long de la journée.

Ce jeudi 6 août n’a pas fait l’exception et a ramené son lot de faux chiffres et de contradictions. Par exemple, le bulletin quotidien a rapporté, dans le texte du communiqué, 7 nouveaux cas d’infections locales à la Covid, en pleine contradiction avec une première édition du tableau détaillant les localisations géographiques des nouveaux cas. Cette première édition du tableau citait, en effet, 11 nouveaux cas locaux. Et ce, avant que l’observatoire ne s’aperçoive de son erreur et corrige, quelques minutes plus tard, la donne, en ôtant quatre cas à l’Ariana, pour revenir à la version des 7 cas.

La deuxième grande contradiction de la journée aura été celle qui opposait les déclarations de Nissaf Ben Alaya assurant aux médias que tous les tests pratiqués à Kairouan sont revenus négatifs, alors même que la direction régionale de la santé à Kairouan annonçait la détection de cinq nouvelles infections parmi les gens dépistés.

Il serait, peut-être temps de rectifier le tir concernant ces « erreurs » qui sont assez dangereuses quand on sait qu’on ne peut pas bâtir une bonne stratégie d’action en se basant sur de fausses données!

 

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Abonnez-vous à notre newsletter

Copyright © 2020 Tunisie Numerique

Haut