Politique

Tunisie: Déjà trois personnalités pressenties pour prendre la relève à la tête du gouvernement !

En marge des tractations pour finaliser le Document de Carthage II, à l’issue de la réunion de lundi des parties signataires du document, trois noms ont émergé pour prendre la relève à la tête du gouvernement, selon des informations de coulisses.

Parmi les noms pressentis figure l’actuelle ministre du Tourisme Selma Elloumi. Un choix fait sur proposition du parti Nidaa Tounes qui présente l’avantage, selon ces mêmes sources, d’offrir à la Tunisie une femme Premier ministre pour la première fois de son histoire.

Le deuxième nom qui circule comme possible candidat à la tête du gouvernement, est celui de Habib Karaouli, un banquier et économiste proposé également par Nidaa Tounes. Il a l’avantage de pouvoir, grâce à sa spécialité, de relever les défis économiques auxquels fait face le pays.

Le troisième nom est proposé par l’UGTT. Il s’agit du ministre de l’Energie, Khaled Gaddour. Un choix corporatiste bien que Gaddour ait fait ses preuves au ministère de l’Energie.

Toutefois, d’autres noms de personnalités sont susceptibles de s’ajouter aux prétendants au poste de chef de gouvernement eu égard à la poursuite des tractations relative au remaniement du gouvernement.

On rappelle que la réunion de lundi des parties signataires du Document de Carthage qui devrait finaliser le Document de Carthage II, a finalement laissé le soin à la commission formée à cet effet, de se réunir ce mardi, afin d’affiner la version finale jugée trop générale.

A noter que lors de la réunion, aucun soutien n’a été manifesté par les parties présentes à l’égard du maintien du chef du gouvernement, Youssef Chahed.

Commentaires

Haut