Societe

Tunisie – Photos : La Mairie de Tunis au secours du citoyen ??

Spectacle, pour le moins, insolite, que celui qui s’offrait ce jeudi matin vers 11 heures, aux regards des passants du côté de la Rue jean Jaurès au centre de la Capitale.

Une ambulance portant les couleurs de la Mairie de Tunis, était stationnée au beau milieu de la chaussée, et des agents s’affairaient autour d’elle, pour ouvrir la portière arrière.

Rien de tel pour éveiller la curiosité morbide des badauds à la recherche de sensations fortes, par cette matinée qui s’annonçait aussi plate et insipide que ses précédentes. Allait-on avoir droit à du spectacle en « Live » ? Quel blessé ou quel malade en état de détresse, était venu ce véhicule de secours récupérer ?

Première déception : Les agents, supposés secouristes, puis-qu’arrivés à bord de l’ambulance, n’étaient pas venus pour récupérer un blessé. Donc on n’allait pas avoir droit au démarrage en trombe, toutes sirènes dehors, qu’on escomptait. Ils étaient simplement, venus donner « des soins » sur place au citoyen qui les avait quémandés en catastrophe.

Deuxième déception : En guise de malaise grave et urgent, le « patient » en question ne souffrait, apparemment, que d’une simple baisse aigue de son taux de lait dans le dépôt.

Effectivement, et ce n’est pas la peine de relire la phrase qui précède autrement, car elle veut dire ce que vous avez compris en première lecture. Le mec à qui l’ambulance était venue, en toute urgence, prêter main forte, n’était qu’un simple cafetier de la place, probablement l’ami de l’ambulancier ou, peut-être même, son associé. Et il n’était point malade. Il manquait, simplement de lait dans son établissement, pour préparer les commandes de ses clients. Chose qui l’a poussé à demander l’aide de son « ami » qui n’a pas hésité à se ramener à bord de l’ambulance relevant de la Mairie de Tunis, pour ravitailler son pote.

Décidément, le pays devient de plus en plus ingouvernable, et on devient de plus en plus sans gêne, au point de ne plus se cacher quand on outrepasse ses droits et quand on fait mauvais usage des deniers de l’Etat.

Et puis, qu’est qui nous gênerait… Vive l’impunité enfant « illégitime » de la Révolution du Jasmin !

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut