Scandale en Arabie Saoudite : les femmes diplômées sont appelées à travailler gratuitement


 saou

En Arabie-Saoudite, le bureau de l’éducation de la province de l’Idabi, du département de Sabia a appelé les diplômées universitaires saoudiennes à se proposer pour enseigner dans les écoles gratuitement afin de remplir leur temps libre.

L’affaire a scandalisé les internautes, en particulier les militantes saoudiennes pour les droits de la femme. Les réactions ironiques qui ont qualifié la décision d’ « à la fois drôle et d’attristante» ont afflué sur les réseaux sociaux. Certains ont appelé le ministre de l’Education saoudien à travailler comme volontaire et ne plus recevoir de salaire.

Par ailleurs, le porte-parole du bureau de l’éducation Ali Khaouaji a assuré l’orientation de l’administration à « recruter des enseignantes volontaires pour occuper leur temps libre, en recevant des certificats attestant de leur expérience ».

Notons que le « contrat de l’enseignante volontaire » est particulièrement strict, il est composé de sept clauses dont celle qui interdit les absences injustifiées, une autre qui impose l’application de tous les ordres de la direction et enfin celle qui exige de ne rien réclamer ni avant, ni durant ni après la période de travail.


Lire aussi
  1. Arabie Saoudite: près de 2100 combattants dans les zones de conflits sont de nationalité saoudienne
  2. Arabie Saoudite: Le système d’alerte pour les voyages des femmes désormais facultatif
  3. Arabie Saoudite : Les femmes gagnent le droit d’assister aux matchs de football
  4. Arabie Saoudite: La police religieuse oblige les femmes à voiler leurs yeux « excitants »
  5. Arabie Saoudite : Des femmes revendiquent le droit de vote

Commentaires: