Societe

Ateliers pour l’élaboration du décret Open Data de la Tunisie

L’Unité de l’Administration Electronique à la Présidence du Gouvernement, en collaboration avec la Banque mondiale a organisé des ateliers de travail qui se sont étalés sur cinq jours, du lundi 28 Mai au vendredi 1er Juin 2018, afin d’étudier et de discuter du contenu, de la forme, et du niveau de détail d’un éventuel décret Open data pour la Tunisie. Pour optimiser les discussions et les résultats, ces ateliers ont regroupé des représentants de plusieurs ministères, agences, et instances nationales et notamment des représentants de la société civile.

Les expériences « Open data », ou d’ouverture de données, dans le monde, illustrent le potentiel de ces initiatives à associer les citoyens à l’élaboration des politiques publiques et à créer des impacts significatifs sur l’efficacité et le fonctionnement des services publics, ainsi que sur le climat des affaires, en appuyant notamment le développement de l’innovation numérique et des start-up.

La Tunisie a ainsi placé l’Open Data en tête des initiatives dans le cadre de son deuxième plan d’action du Partenariat pour un Gouvernement Ouvert (PGO). Le PGO est un partenariat multilatéral de plus de 70 membres-pays, dont la Tunisie, visant à promouvoir un gouvernement ouvert en s’appuyant sur le numérique et les nouvelles technologies.

Il est à noter que l’élaboration d’un cadre juridique spécifique s’inscrit dans le cadre de l’initiative open data gouvernementale et permettra d’homogénéiser les actions et les approches de l’administration dans son ensemble.

Ces ateliers ont permis non seulement d’exprimer des idées sur les différents chapitres que devrait comporter un décret Open data, comme les questions liées à la gouvernance de l’initiative, les obligations des organismes, les licences, les métadonnées, la publication de données, ainsi que l’adaptation d’un plan de suivi et d’évaluation, mais encore d’exposer et d’échanger les expériences, les défis et opportunités des différents administrations afin de lancer par la suite le processus d’élaboration d’un décret spécifique à la Tunisie. Le projet de décret Open data fera l’objet d’une consultation nationale avant son adoption officielle.

Source : communiqué

Commentaires

Haut