Tech & Net

Des blogueurs tunisiens reçoivent un prix de Reporters sans frontières

Reporters sans frontières a remis vendredi son prix annuel de liberté d’expression sur Internet à un blogue collectif indépendant tunisien — mettant en relief le rôle joué par les réseaux sociaux dans les soulèvements populaires dans le monde arabe cette année.

Le blogue tunisien Nawaat.org est le lauréat du prix Net-Citoyen, remis avec la collaboration de Google. Le prix est offert avec une bourse de 3450 $.

Nawaat.org a joué un rôle important pour rassembler les protestataires antigouvernementaux en Tunisie, contre la répression des dissidents et le contrôle des médias exercé par le régime de Zine El Abidine Ben Ali.

Le site, un blogue collectif créé en 2004 pour permettre aux Tunisiens de partager leurs tracas quotidiens, a mis en ligne des images d’actions policières violentes durant les manifestations de décembre contre le chômage et la corruption.

Les manifestations avaient été ignorées par les médias nationaux.

Les protestataires ont partagé les images sur Facebook et d’autres sites, et incité à d’autres actions contre le régime de Ben Ali. Le président s’est envolé pour l’Arabie saoudite le 14 janvier et le soulèvement pour plus de libertés en Tunisie a entraîné des manifestations populaires semblables dans le Moyen-Orient et en Afrique du Nord.

Jean-François Julliard, secrétaire général de Reporters sans frontières, a toutefois souligné que la liberté d’expression sur Internet reste fragile, avec près de 119 internautes actuellement emprisonnés pour avoir exprimé leur opinion en ligne, principalement en Chine, en Iran et au Vietnam.

Source : AP

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut