Société

Droit de réponse de la Faculté des Sciences Economiques et de Gestion de Tunis suite à notre article publié le 07/06/2018.

Droit de réponse de la Faculté des Sciences Economiques et de Gestion de Tunis suite à notre article publié le 07/06/2018.

Suite à la publication de notre article ‘‘Marchés publics : Quand les règles de transparence virent au ridicule !’’ nous avons été contacté par la FSEG qui a souhaité avoir un droit de réponse.
Ci-dessous la réponse de la FSEG :

En réponse à l’article publié sur le site de Tunisie numérique le jeudi 7 juin 2018 concernant la consultation n°23/2018 relative à la conception, au développement et à la mise en ligne du portail web de la Faculté des Sciences Economiques et de Gestion de Tunis. La Faculté des Sciences Economiques et de Gestion de Tunis tient à apporter les précisions suivantes :
1 er point – Un délai de 4 jours pour déposer les demandes de clarification : Il s’agit d’un délai jugé suffisant pour une demande de complément d’information de la part d’un professionnel maitrisant son domaine. Par ailleurs, les termes du cahier des charges étant détaillés, clairs et explicites ne nécessitant presque pas d’explications supplémentaires.
2 ème point – Concernant la conformité à un document intitulé ‘‘Guide d’orientation pour le Développement et la Refonte des Sites Web Publics vers une administration ouverte’’ (page 14 du cahier des charges, article 22, point 5). L’article stipule qu’après « vérification auprès de l’unité d’administration électronique de la Présidence du Gouvernement, ce document est inexistant et n’a jamais existé » Force est de souligner que le guide en question, est un document édité par le ministère de l’industrie et de la technologie – secrétariat d’état de la technologie depuis juillet 2011. Il est téléchargeable sur le lien suivant :
https://www.yumpu.com/fr/document/view/38492825/guide-dorientation-ministere-destechnologies-de-linformation-et-de/2
Les soumissionnaires potentiels à la consultation sont nécessairement du domaine de développement web et ne trouveront aucune difficulté pour un trouver ce document PDF sur le web.
La transparence est certes génératrice de confiance, réductrice du coût d’opportunité et créatrice de valeur. Le ridicule, évoqué dans le titre de l’article, ne peut être lié à de telles règles.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut