Monde

Egypte – Morsi s’entête, pratique la fuite en avant… Puis la fuite par derrière !

Egypte – Morsi s’entête, pratique la fuite en avant… Puis la fuite par derrière !

La foule de manifestants en route vers le palais de Morsi

Les évènements s’accélèrent à un rythme vertigineux au Caire.

D’abord, Mohamed Morsi s’autoproclame seul maître à bord. Il dégage tout le monde, y compris le procureur général de la république. Il déclare l’immunité totale pour lui et pour ses acolytes.

Ensuite, il demande qu’on lui prépare au micro ondes un semblant de constitution signé « Les barbus ». Brouillon, qu’il s’empresse d’adopter et de proposer au vote des égyptiens par voie de référendum.

Après quoi, il met en ordonne à ses milices d’assiéger la haute cour constitutionnelle pour l’empêcher de prendre une quelconque décision à son encontre.

Le lendemain, il ordonne de traduire ses principaux opposants, à savoir Baradaï, Amr Moussa et d’autres devant le tribunal pour haute trahison et tentative de renversement de l’Etat…

Et il était lancé sur son erre, à vouloir si bien et si vite faire, qu’il ne s’est pas rendu compte que c’était une grande partie du peuple qui voulait le renverser.

Aujourd’hui, à bout de patience, le peuple égyptien a marché, comme un seul homme. Il a marché sur le palais présidentiel.

Le service d’ordre a bien essayé de mâter tout ce beau monde, mais ils étaient décidément trop nombreux ! Et rien n’y a fait, ni la matraque, ni les bombes lacrymogènes.

Du coup, Morsi, après avoir longtemps pratiqué « la fuite en avant », ayant cru qu’il était vraiment invulnérable, à l’image des demi-dieux ses ancêtres, s’est retrouvé obliger de pratiquer « la fuite par derrière ».

En effet, sa garde présidentielle a été obligée de l’exfiltrer de son palais par la porte de derrière sous les « dégages » de la foule.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Abonnez-vous à notre newsletter

Copyright © 2020 Tunisie Numerique

Haut