Soudan: Des étudiants expulsés de force de leur campus à Khartoum

La police soudanaise a expulsé par la force, vendredi 17 février à Khartoum, des centaines d’étudiants restés dans la résidence universitaire malgré la suspension des cours décidée à la suite de violentes manifestations en décembre, ont rapporté des étudiants.

“Un grand nombre de policiers est arrivé (…) ils ont utilisé des matraques contre nous”, a déclaré le porte-parole des étudiants Al Fathy Hasabo lors d’une conférence de presse après que lui et une centaine d’autres étudiants eurent été relâchés.

“La police a arrêté tout le monde — plus de 300 étudiants– qui dormait à la résidence de l’université de Khartoum vers 03H00” (00H00 GMT), a-t-il ajouté.

Quand ils nous ont arrêtés, ils nous ont ordonné de prendre nos bagages, a-t-il encore dit.

Des officiers ont indiqué aux étudiants qu’ils n’étaient pas autorisés à vivre sur le campus alors que les activités de l’université avaient été suspendues.

M. Hasabo n’a pas été en mesure de dire combien d’étudiants étaient toujours détenus mais a affirmé être sans nouvelles de deux d’entre eux.

Les cours avaient été suspendus après des affrontements entre étudiants et police anti-émeutes fin décembre. Un sit-in d’étudiants au sujet des frais universitaires avait dégénéré en heurts lors desquels la police avait tiré des gaz lacrymogènes et les étudiants avaient jeté des pierres.

Source: AFP

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut
Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com