Tunisie: La famille des deux victimes d’El Bahra menacent la vie de la mère et de la sœur de la meurtrière

Les habitants du village d’El Bahra  dans le gouvernorat du Kef ont bloqué,  lundi 14 mai 2012 la route nationale reliant Le Kef à la capitale et ont fermé la seule école primaire de la localité pour protester contre l’absence des forces de sûreté, surtout après l’assassinat de deux fillettes la semaine dernière, rapporte radio Shems.fm.

Les habitants de la région ont fait porter la responsabilité du meurtre au directeur de l’école qui selon eux, a empêché les élèves de rejoindre leurs classes.

D’autre part, ils ont revendiqué la présence des forces de sûreté dans leur localité ainsi que la présentation de preuves de l’arrestation de la principale accusée du meurtre.

Selon une source sécuritaire, la famille des victimes a menacé la mère et la sœur de la meurtrière, ce qui a poussé les forces de sûreté à les maintenir en détention préventive au poste de police la nuit dernière.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut