Politique

Tunisie: L’UGGT se dit victime de “diabolisation” pour ses positions sur les questions nationales

L’Union générale tunisienne du travail (UGTT) a affirmé faire l’objet d’une vaste «campagne de diabolisation» et de ternissement de son image de la part de certaines parties déterminées, en réponse aux positions indépendantes que l’organisation a prises sur l’ensemble des questions nationales.

Dans un communiqué publié vendredi portant la signature du secrétaire général, Noureddine Taboubi, l’UGTT a indiqué que ces campagnes rappellent les attaques dont a été victime la centrale syndicale en raison de ses positions audacieuses dans la défense des salariés, le peuple tunisien, le service public et la souveraineté de la Tunisie, précisant que ces tentatives se sont soldées par un échec, mais ont souvent plongé le pays dans un cycle de conflits et d’affrontements qui ont porté atteinte aux intérêts de la Tunisie.

Le rythme de la distorsion à l’encontre de l’aversion s’est intensifié aujourd’hui surtout après l’annonce par l’UGTT de son rejet de la privatisation des institutions publiques, et son appel à sauver ces institutions et leur soutien pour jouer le rôle économique et social vu la situation délicate dans laquelle se trouve le pays.

La campagne d’attaque a atteint son apogée lorsque l’UGTT a critiqué le rendement du gouvernement et a appelé à l’infusion de sang neuf dans les rouages de l’Etat et de travailler pour sauver le pays de la crise politique, économique et sociale dans lequel il se débat.

Dans ce contexte, des parties bien connues ont délibérément agit pour déstabiliser la confiance à l’égard de la centrale syndicale en déformant l’image de ses dirigeants et en les impliquant dans des affaires sans rapport avec eux. C’est ce dont est victime par exemple Bouali, secrétaire général adjoint depuis une période.

Le Bureau exécutif qui s’est réuni vendredi a souligné son respect pour l’indépendance du pouvoir judiciaire, a exprimé sa condamnation des attaques dont qui ciblent l’UGTT et a décidé de mobiliser ses structures pour défendre l’Organisation et ses militants.

Il a fait part de son insistance à l’attachement de l’indépendance de ses positions et son engagement à jouer un rôle national et social qui ne sera pas ébranlé par les menaces et les conspirations. Le Bureau exécutif est motivé par un seul but qui est l’intérêt de la Tunisie, la stabilité politique et sociale, le développement économique et bien-être social.

Commentaires

Haut