Tunisie – VIDEO : Les graves accusations de Fatma Mseddi à propos de l’appareil secret d’Ennahdha

La députée Fatma Mseddi a déclaré qu’elle était, avec ses collègues, bloquée dans son travail, où ses tentatives d’enquête, concernant la recherche de la vérité par rapport à l’appareil secret d’Ennahdha. Ajoutant que ce sujet est extrêmement délicat et très dangereux, car il s’agit d’un appareil secret qui a infiltré tous les rouages de l’Etat et il n’est pas exclu qu’il ait aussi infiltré la présidence de la République. De ce fait, a-t-elle ajouté, tous les appareils de l’Etat ne sont plus fiables.

Elle a expliqué que de nombreuses personnes ont signé la pétition diffusée par le groupe en question et que ces personnes ont dévoilé leurs identités, leurs N° de CIN et d’autres données personnelles, “autant d’éléments que nous ne pouvons pas risquer de livrer à des personnes susceptibles de travailler pour cet appareil secret. Aussi, devons-nous transmettre cette pétition à des gens de confiance, au niveau de la présidence de la République. Nous ne pouvons pas déposer un dossier d’une telle importance”, a-t-elle précisé, “par exemple dans le bureau d’ordre de la présidence. Car, une fois introduit dans le système informatique de la présidence, ce document sera, grâce au travail d’infiltration du ministère des TIC’s, immédiatement transmis à Ennahdha”.

Mseddi a assuré que la pétition est arrivée à ses destinataires, ajoutant que cette action est une revendication populaire et n’a aucun lien avec une quelconque dispute politique. Elle a expliqué qu’elle a été obligée de ne présenter, à la présidence, que les quelques milliers de signatures dont elle disposait et ce pour les étudier avant la réunion du conseil supérieur de la sécurité de l’Etat, en attendant de regrouper les autres signatures qui sont en train d’être collectées.

Si cette démarche n’aboutit pas, nous allons regrouper toutes les signatures et les transmettre à la justice militaire, pour trancher dans ce dossier.

C’est pour cette raison, a-t-elle expliqué “que nous sommes attaqués de tous bords, car nous sommes en train de dévoiler leur façon d’agir, ainsi que leurs crimes.” Elle a, ensuite conclu en avertissant ses auditeurs de faire très attention à ceux avec qui ils composent, car les éléments de cet appareil sont partout !

Elle a lancé cet avertissement, comme des vœux ultimes, en faisant allusion qu’elle pourrait être liquidée !!!

Commentaires

Haut