Société

Tunisie [Vidéo]: Mokhtar Rassaa “Je n’ai peut-être pas bien prévu pour Abu et Yasmin Ali”

En réponse à ce qui a été rapporté par de nombreux médias et réseaux sociaux sur l’échec de certaines représentations programmés au cours de la 54ème édition du Festival International de Carthage, à l’instar des Egyptiens Abu et Yasmin Ali et du tunisien Ali Jaziri intitulé Hamlin, le directeur du festival Mokhtar Rassaa a indiqué à Tunisienumérique mardi, 24 juillet 2018, que le public avait le droit de critiquer toutes les présentations.

Rassaa a ajouté que les divers spectacles qui ont été présentés depuis la création du Festival de Carthage n’étaient pas tous réussis. Le public adhère à certains d’entre eux et ignore les autres, soulignant que le choix d’Abu et Yasmin a été effectué sur la base de la promotion dont ils ont bénéficié et qui prévoyait un succès. Mais il n’ya pas eu une grande affluence de spectateurs.

Il a également noté qu’on ne pouvait pas évaluer le festival à travers quelques spectacles, mais qu’on devait attendre la fin de la saison pour juger la programmation et la critiquer de manière objective, soulignant que le manque de participation du public ne signifiait pas l’échec de certains spectacles, mais qu’on devait prendre le point de vue de ceux qui étaient présents.

Il a souligné dans le même contexte qu’il est impossible que toutes les présentations soient faites à guichets fermés et que si c’était le cas, la direction du festival se contenterait de seulement cinq concerts.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut