Vidéo: BCE soutient la désignation de l’ex-représentant de la Tunisie en Israël et réactions à la Haute Instance

“Moi personnellement, je ne vois aucun problème à cela”. C’est par ces mots que Béji Caïd Essebsi, Premier ministre provisoire tunisien a répondu aux demandes d’explications à propos de la désignation du secrétaire d’État aux Affaires étrangères (ex-représentant de la Tunisie en Israël).

Caïd Essebsi a ajouté que “l’homme a fait son travail en appliquant les ordres de son Gouvernement et qu’à sa place, n’importe quelle personne aurait accepté la mission”. “Il n’avait pas le choix, soit il acceptait la mission à Israël, soit il était écarté”, rajoute Caïd Essebsi.

Face au soutien clair du Premier ministre provisoire, certains membres de la Haute Instance pour la réalisation des objectifs de la révolution et la transition démocratique ont quitté la salle de réunion de la Chambre des conseillers.

A la fin de la séance, d’autres membres ont appelé le Premier ministre du gouvernement provisoire à limoger Jhinaoui. “Il s’agit d’une demande populaire M. le ministre, essayer de rompre avec le passé svp” a demandé l’un des membres à BCE. Regardez sa réaction :

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut