Yémen: Attentat-suicide contre une caserne de la Garde républicaine

Un attentat à la voiture piégée a visé, samedi 3 mars 2012, au Yémen un camp de la Garde républicaine, une semaine après une attaque similaire revendiquée par Al-Qaïda qui avait tué 26 soldats, ont indiqué des sources militaires.

L’attaque a visé une caserne de la Garde républicaine dans la ville de Bayda, à 170 kilomètres au sud-ouest de Sanaa, selon ces mêmes sources qui ont fait état de pertes sans autre précision.

Des témoins ont indiqué que l’immeuble de trois étages a été dévasté par l’attentat.

Des échanges de tirs ont ensuite eu lieu entre les attaquants armés et les gardes républicains, dirigés par le fils d’Ali Abdallah Salah, l’ancien président yéménite qui a cédé la place à son vice-président il y a moins d’une semaine après plus d’un an de révolte.

Bayda est proche de la province d’Abyane, un fief d’Al-Qaïda dans le sud du Yémen.

Mercredi, le réseau extrémiste avait revendiqué l’attentat meurtrier qui avait visé un palais présidentiel dans le Sud, le jour de la prestation de serment du nouveau président Abd Rabbo Mansour Hadi il y a une semaine.

Peu après la cérémonie de prestation de serment, un kamikaze avait fait exploser samedi dernier une voiture piégée devant le palais présidentiel de Moukalla, tuant 26 soldats de la Garde républicaine, selon une source médicale.

En prêtant serment, M. Hadi s’était engagé à préserver l’unité du pays, son indépendance et son intégrité territoriale et de continuer à combattre Al-Qaïda.

Source: AFP

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut
Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com