Monde

Libye: Mustapha Abdeljelil réaffirme la volonté d’appliquer la Chariâ

Le président du Conseil national de transition (CNT) de la Libye, Mustapha Abdeljelil, a réaffirmé dimanche 23 octobre, à Benghazi que la principale source d’inspiration de la législation de son pays sera la Chariâ (la loi islamique). S’exprimant lors de la cérémonie de proclamation de la «libération totale» du pays, il a déclaré que toute loi contredisant les préceptes de l’Islam sera considérée comme illégale. Il a cité, à titre d’exemple, la loi régissant le mariage et le divorce en Libye qui fixe le nombre des épouses comme étant illégale, soulignant qu’elle sera abrogée parce que contredisant la Chariâ. Le président du CNT a exprimé la volonté de circonscrire toutes les lois bancaires qui sont contraires à la loi islamique, annonçant la création prochaine d’institutions bancaires islamiques dans le pays, loin de toutes les pratiques spéculatives et d’imposition de taux d’intérêts.

Abdeljezlil a indiqué que les détails d’un ensemble de mesures économiques seront donnés par le ministre des Finances, affirmant qu’aucun intérêt ne sera plus imposé aux crédits bancaires à but sociaux n’excédant pas 10.000 dinars libyens.

Il a également annoncé que plusieurs privilèges seront accordés aux familles des martyrs, des blessés et des combattants.

Le président du CNT a salué les combattants libyens, ainsi que tous les pays et organisations internationales ayant aidé le peuple libyen à se libérer et à prendre son destin en main.

Source: Pana

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut