Politique

Liste noire des paradis fiscaux: Vers le retrait du nom de la Tunisie

La Tunisie sera retirée le 23 janvier, date de la validation définitive de la liste noire des pays considérés comme paradis fiscaux et établie par l’Union européenne. Telle est la conviction de plusieurs diplomates de pays européens.

Les Ambassadeurs de Belgique, d’Italie et d’Allemagne ont fait part mardi de leur conviction que la Tunisie sera retirée de la liste noire des pays paradis fiscaux en janvier 2018.

Cette tendance a été confirmée par le délégué de l’Union européenne en Tunisie Patrice Bergamini qui a qualifié cette classification de “regrettable”.

Il a expliqué cette décision de l’Union européenne par le retard accusé par l’arrivée du dossier dans lequel la Tunisie annonce ses engagements en matière de lutte contre l’évasion fiscale.

On rappelle que la Tunisie a été placée dans une liste noire de l’Union européenne  composée de 17 pays considérés comme paradis fiscaux.

Le président de la République Béji Caïd Essebsi a qualifié cette décision d’ “injuste” tandis que le chef du gouvernement, Youssef Chahed, a estimé que cette classification de la Tunisie est infondée car l’économie du pays est basée sur l’exportation des entreprises industrielles qui ont crée des milliers d’emplois dans le pays.

Le président français Emmanuel Macron a promis d’œuvrer à faire retirer le nom de la Tunisie de cette liste noire des pays paradis fiscaux .

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut