Tunisie – La zone industrielle de Gabès à l’arrêt à cause des sit-ins

Plusieurs sit-ins, dont celui d’un groupe de demandeurs d’emplois protestant contre les résultats du concours de recrutement au Groupe Chimique Tunisien, ont causé la fermeture de nombreuses usines dans la zone industrielle de Ghannouch (gouvernorat de Gabès).

Les travailleurs, n’ayant pas pu rejoindre leurs ateliers, ont refusé de travailler dans ces conditions, tant que leur protection n’est pas assurée.

La cimenterie de Gabès, entre autres, a fermé ses portes depuis le vendredi 2 novembre, et l’investisseur portugais a menacé de mettre à l’arrêt l’usine pour 3 à 4 mois, jusqu’à ce que le climat d’investissement s’assainisse.

L’entreprise chargée de l’approvisionnement des gouvernorats du Sud en bonbonnes de gaz connait également un sit-in près de son siège. Les camions transportant les bouteilles de gaz ont été empêchées de quitter les lieux. Le manque en gaz commence à se faire ressentir dans ces gouvernorats.

Par ailleurs, la route reliant Gabès à Tunis est bloquée depuis jeudi par un groupe d’habitants de Bouchemma, qui protestent contre les résultats du recrutement au groupement chimique et des décisions inadéquates du gouvernement.

Source: Shems FM

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut