Societe

Tunisie: Rupture entre UGTT et gouvernement, le FMI a mis son veto à l’augmentation salariale, selon Sami Tahri

L’UGTT a mis fin aux négociations avec le gouvernement et a décidé de maintenir la grève générale dans la fonction publique après que le chef du gouvernement Youssef Chahed ait informé Noureddine Taboubi du fait que l’Etat n’était pas disposé à augmenter les salaires, a annoncé le Secrétaire général-adjoint de l’UGTT, Sami Tahri.

Youssef Chahed a affirmé, lors de sa réunion avec Noureddine Taboubi, que le Fonds Monétaire International (FMI) refuse toute majoration salariale dans la fonction publique, chose qui a poussé l’UGTT à cesser les négociations, a ajouté Sami Tahri, dans une déclaration à radio Mosaïque Fm.

Il a conclu que le gouvernement tunisien n’est pas indépendant vu qu’il est soumis aux ingérences étrangères.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut
Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com