Economie

Bizerte: Un projet de 5,14 milliards spécialisé dans la transformation du thon

Le premier projet spécialisé dans la transformation du thon et dont le coût s’élève à 5,14 millions de dinars (MD) sera installé au technopole des industries alimentaires de Menzel Abderrahmane, dans le gouvernorat de Bizerte.

Ce projet est réalisé par un promoteur italien et devrait générer 440 emplois en trois ans.

La capacité de production journalière de cette unité industrielle est de 70 tonnes. Ce projet se caractérise par l’utilisation de l’énergie solaire et la transformation des déchets en “farine de poissons”, utilisée comme fourrages pour la volaille et ce, dans le but de préserver l’environnement.

La société d’aménagement, d’exploitation et de développement du pôle technologique des industries alimentaires avait déjà accordé 100 lotissements pour permettre l’installation de projets à haute valeur ajoutée dans le domaine des industries alimentaires et respectueux de l’environnement.

Par ailleurs, 5 autres lotissements du pôle, totalement aménagé, seront octroyés au cours des prochaines semaines à des promoteurs tunisiens et étrangers actifs dans les domaines des aliments frais, de la transformation des fruits de la mer, de la pâtisseries et autres.

Un lotissement d’une superficie de 2,8 hectares, situé dans la zone industrielle, relevant du pôle et sise à El Azib, a été cédé à l’une des sociétés étrangères spécialisée dans la fabrication des stylos à bille de marque “bic”. Ce projet devrait offrir 600 emplois.

En matière d’énergie, une station de production électrique éolienne entrera en production dans la région d’El Alia au cours des prochains jours après le règlement de certains problèmes fonciers avec plusieurs habitants de la localité.

Ce projet, le plus important dans le domaine de la production de l’électricité par l’énergie éolienne, produira durant la première phase 70 mégawatts pour atteindre 190 mégawatts après l’achèvement des travaux d’extension en cours de réalisation.

Le coût global du projet est estimé à 305 millions d’Euros (600 millions de dinars tunisiens).

Au cours d’une visite effectuée, vendredi, à Bizerte, M. Abdelaziz Rassaa, ministre de l’Industrie et de la Technologie, a mis l’accent sur la nécessité de respecter les délais annoncés pour la réalisation des projets.

Le ministre a appelé à déployer davantage d’efforts afin d’attirer les promoteurs tunisiens et étrangers et les aider à s’implanter au sein des technopôles spécialisés dans les industries alimentaires.

Il s’agit en outre de les encourager à utiliser les énergies renouvelables, notamment, l’énergie solaire, a-t-il souligné, évoquant la possibilité de vendre le surplus de leur production à la STEG (société tunisienne d’électricité et de Gaz).

S’agissant de la station de production d’énergie éolienne, le ministre a mis l’accent sur la nécessité d’accélérer le rythme de réalisation des travaux et d’aider les autorités régionales à surmonter les difficultés rencontrées.

Il y a de souligner qu’un nombre d’habitants de la région d’El Alia ont exprimé leurs refus du projet qui menace selon eux l’environnement et la santé des habitants.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut