Politique

Le “MDER” présente son programme économique

La Présidente du Mouvement démocratique d’édification et de réforme (MDER), Emna Mansour Karoui, a présenté le programme économique du mouvement, en tant que «programme ouvert, axé sur le volet social ». Il comporte des propositions permettant la relance de l’activité économique à court et long termes, sans pour autant préciser clairement les solutions envisagées ni les sources de financement de ce modèle économique.

Mme Karoui a considéré que la mise en place d’une infrastructure développée dans toutes les régions est la priorité de l’heure, pour garantir la relance économique. Il importe, selon elle, d’élaborer un programme d’urgence pour encourager l’implantation des petits investisseurs notamment, dans les régions intérieures.

La réalisation de projets pilotes en partenariat entre les secteurs public et privé constitue, selon elle, l’une des solutions immédiates, à même de réduire le taux de chômage et de booster la croissance.

La présidente du MDER n’a pas pour autant détaillé ces projets dans la conférence de presse qu’elle vient de tenir à Tunis.

Le programme économique du mouvement sur le court et le moyen termes, met en avant l’importance du rôle de l’Etat dans l’investissement et la mise en place de mécanismes incitatifs et efficaces au profit des promoteurs.

Elle a présenté une série de propositions dont la plupart restent imprécises, telles que l’évolution de la sous-traitance à la co-traitance et au produit final dans le secteur industriel, sans préciser le type de partenariat à établir, avec les grandes entreprises mondiales.

La mise en place d’un système complémentaire permettant l’émergence de la Tunisie, en tant que pôle international des services de santé, constitue, aussi, l’une des propositions du MDER. Là aussi, les composantes du système proposé n’ont pas été détaillées.

Le MDER a obtenu son visa après la révolution du 14 janvier. Il s’agit d’un parti politique du centre, dont les objectifs sont la réalisation de l’équité sociale, l’ancrage des valeurs de solidarité et l’instauration d’une économie nationale solide.

Pour réaliser ses objectifs, le mouvement se propose d’instituer des encouragements pour le secteur privé et les investisseurs tunisiens et étrangers outre la mise en place d’un système équitable entre les régions.

Source : TAP

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Copyright © 2020 Tunisie Numerique

Haut