Societe

Nouveaux détails sur les deux Tunisiens enlevés au Cameroun

Les deux Tunisiens enlevés jeudi dernier par un groupe armé au Cameroun se portent bien, a annoncé, mardi , Khaled Chatti, le directeur de la Soroubat, l’entreprise de construction de routes qui les emploie.

“J’ai personnellement contacté les Tunisiens kidnappés au Cameroun et ils sont dans de bonnes conditions”, a-t-il déclaré mardi.

Khaled Chatti a souligné que ce sont les problèmes politiques principalement entre le groupe ravisseur et le gouvernement camerounais qui est derrière l’enlèvement des Tunisiens, niant qu’il y ait quelques problèmes entre l’entreprise et les habitants de la région où a eu lieu l’enlèvement.

Il a souligné que la réputation de la société au Cameroun est très bonne. “Les résidents ont exprimé leur bonheur à l’égard de la présence de l’entreprise qui a assuré le pavage de la route réglant les problèmes de mobilité dont ils souffraient.”

Le directeur de Soroubat a expliqué que les 25 Tunisiens qui travaillaient dans l’entreprise au Cameroun sont retournés en Tunisie et qu’il ne restait qu’une petite équipe chargée de suivre la situation des personnes enlevées.

Il a exprimé sa préoccupation quant à l’impact de la nouvelle de l’enlèvement sur les négociations en cours au Cameroun.

Commentaires

Top 48h

Haut