Economie

S&P et Moody’s dégradent l’Afrique du Sud

Les deux agences de notation financière Standard & Poor’s et Moody’s ont à nouveau dégradé l’Afrique du Sud, victime de ses modestes performances économiques et d’un climat politique délétère alimenté par les accusations de corruption contre le président Jacob Zuma.

Dans une note publiée dans la nuit de vendredi à samedi, Standard & Poor’s a annoncé avoir abaissé deux notes de crédit du pays à BB et BB+ pour cause de “PNB (produit national brut) réel faible” et de “dégradation des finances publiques”. L’agence Moody’s a de son côté placé la note sud-africaine sous perspective négative à Baa3-.

“Les perspectives de croissance se sont réduites”, a relevé Moody’s, anticipant “une hausse plus rapide et plus importante que prévue de la dette publique” du pays. Jeudi, l’agence Fitch’s avait elle confirmé sa note à BB+, déjà dans la catégorie dite “spéculative”. L’économie la plus industrialisée du continent africain souffre depuis des années d’une croissance au ralenti, d’une hausse de sa dette et de ses déficits publics et d’un chômage de masse (27,7%).

 

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut
Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com