Societe

Tunisie: Affrontements nocturnes entre manifestants et forces de l’ordre dans plusieurs régions du pays

Les zones du Kram à Tunis, de Meknassi à Sidi Bouzid et Bouarada à Siliana ont été le théâtre, mercredi soir, de violents affrontements avec les forces de l’ordre pour diverses raisons.

Au Kram ouest, des jeunes ont dressé des barricades et incendié des pneus sur fonds de protestations contre l’agression d’un citoyen par le chef du poste de police.

Une enquête a été ouverte par le tribunal de Tunis pour déterminer les responsables de ces heurts qui n’ont pas fait de blessés .

A Meknassi, dans le gouvernorat de Sidi Bouzid, des jeunes se sont rassemblés devant la délégation de la ville, prenant le contrôle d’un véhicule de transport du phosphate dont ils ont vidé la cargaison au milieu de la chaussée.

Ensuite, les jeunes ont procédé à l’incendie de pneus et à l’édification de barricades sur la route principale de la délégation, ont indiqué des sources locales qui précisent que les protestataires réclament des emplois.

Par ailleurs, dans la ville de Bouarada, les habitants ont protesté contre le suicide d’un détenu, dans sa cellule, au poste de la garde nationale d’Al-Aroussa.

Là aussi, la manifestation a dégénéré en affrontements avec les forces de l’ordre qui ont eu recours au gaz lacrymogène pour disperser les protestants.

 

Commentaires

Haut