Societe

Tunisie – Retour au calendrier de l’Hégire sous le règne du « Vizir » Laâdhari

Ce mercredi, au cours de l’inauguration du local de la nouvelle Autorité tunisienne de l’investissement, le chef du gouvernement Youssef Chahed a, un tant soit peu, semblé interpellé au moment de découvrir la plaque commémorative de cette inauguration, contrastant, de toute évidence avec la mine béate et satisfaite de son ministre, le « Vizir » Zied Laâdhari, qui avait beaucoup de peine à contenir sa joie et sa jubilation.

Mais il fallait attendre le départ des officiels, pour pouvoir contempler la plaque chef d’œuvre du Vizir, pour comprendre la cause de la réaction de Youssef Chahed.

Il a, certainement, du remarquer, du premier coup d’œil, qu’il y avait quelque chose d’inhabituel, dans la plaque de marbre, et en y revenant à deux reprises, il a du constater la date qui a été inscrite sur la plaque, et qui indiquait l’année 1439. Croyant, au début qu’il s’agissait d’une erreur, il a, ensuite remarqué le mois de « Joumada I », pour comprendre, à la fin, qu’il est entré de plein pied dans l’ère Néo-Ottomane, et qu’il état devenu, l’espace d’un instant, le grand Vizir Youssef. Peut-être, celui du sixième califat dont parlait le Calife Jebali, il y a de çà quelques années.

Commentaires

Haut