Tunisie – Des détenus salafistes forcés à suspendre leur grève de faim à l’hôpital ?

L’avocat Anouar Ouled Ali, président du comité de défense des détenus salafistes qui sont en grève de la faim à la prison de Mornaguia, a indiqué sur les ondes de Mosaïque FM, que trois de ses clients ont été transférés aux hôpitaux de la capitale.

Il a ajouté que les trois détenus en question auraient été forcés à mettre fin à leur grève de la faim à l’hôpital en précisant qu’il a été empêché de les contacter. Seuls les membres de leurs familles ont été autorisés à les visiter au cours de leur hospitalisation.

Le ministère de la Justice a, pour sa part, annoncé que six détenus en grève de la faim dans la prison de la Mornaguia à Tunis, ont été transférés, samedi à l’hôpital Charles Nicolle.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut