Tunisie: La date de lancement des soldes d’été reste indéterminée

Abdel Moumen Fitouri, président de l’Union Régionale de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat (URICA) de Tunis  a indiqué que le rendez-vous du lancement de la saison des soldes d’été 2012 reste indéterminé.

Fitouri a relevé que les réunions pour la préparation du rendez-vous des soldes d’été, tenues entre la profession et le ministère du commerce et de l’artisanat, ont fait ressortir deux propositions.

Certains suggèrent, le 27 juillet 2012, date du lancement de cette manifestation, alors que d’autres préfèrent ajourner les soldes d’été (après Aïd El-Fitr).

Il a précisé que les commerçants, partisans du premier choix, considèrent que la date du 27 juillet 2012 leur convient pour l’écoulement de leurs articles neufs démodés, comme le stipule la loi régissant les soldes (loi n°40 de l’année 1998 relative aux techniques de vente et de publicité commerciale) et à l’approvisionnement en la nouvelle collection, s’agissant dans la plupart des cas d’articles de prêt-à-porter et de chaussures.

Ceux qui ont choisi le report du rendez-vous des soldes, qui commence normalement à partir du mois de juillet, ont opté pour une date après le mois de Ramadan aux fins de présenter les nouvelles collections et d’écouler les anciens articles.

Il a ajouté que l’URICA de Tunis offre l’occasion aux professionnels d’émettre leurs avis au sujet des soldes, contrairement aux dernières années, où le rendez- vous des soldes était fixé, sans tenir compte de leurs intérêts.

Selon le responsable de l’URICA de Tunis, les petits commerçants devraient avoir leur mot à dire concernant la fixation de la date des soldes sans être influencés.

La détermination de la date du lancement des soldes devrait permettre aux commerçants de réaliser davantage de gains, surtout que leurs commerces avaient subi, au cours de la période précédente une stagnation.

Fitouri a indiqué que le ministre du commerce et de l’artisanat a été informé des deux dates, faisant remarquer qu’elles seront fixées définitivement, au cours de la prochaine réunion avec le ministre et dont la date demeure inconnue.

Il y a lieu de signaler que les dates des soldes qui durent 6 semaines sont décidées par le ministre chargé du commerce.

Il s’agit d’une manifestation commerciale optionnelle.

Chaque commerçant désirant participer aux soldes, doit déposer une déclaration auprès des administrations régionales du commerce et appliquer les réductions prévues par la loi (minimum 20%), qui doivent être affichées sur les devantures avec la mention “soldes”.

Selon les statistiques du ministère du commerce, le district de Tunis accapare 80% du nombre des commerçants adhérents aux soldes périodiques ou saisonniers et plus de 70% des secteurs participant aux soldes relèvent du secteur du prêt-à-porter et de la chaussure.

Source: TAP

 

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Abonnez-vous à notre newsletter

Copyright © 2020 Tunisie Numerique

Haut