Tunisie: Le Groupe parlementaire d’Ennahdha proposerait une loi incriminant l’atteinte au sacré

Le groupe du Mouvement Ennahdha à l’Assemblée Nationale Constituante (ANC) a affirmé, mardi 12 juin 2012, qu’il proposera une loi incriminant l’atteinte au sacré et œuvrera à inscrire dans la Constitution un principe interdisant l’atteinte au sacré.

“Les symboles religieux sont au-dessus de toute dérision, ironie ou violation”, a indiqué le groupe Ennahdha dans un communiqué, considérant que les libertés d’expression et de création, “bien que reconnues par le Mouvement”, ne sont pas “absolues” et “ceux qui les exercent doivent respecter les croyances et les mœurs du peuple”.

Les actes de destruction, de vandalisme et d’incendie sont, estime le communiqué, soit “une fausse réponse à l’extrémisme laïque”, soit “inscrits dans le processus destructeur ciblant l’État et la légitimité à travers les attaques contre les tribunaux et les administrations publiques”.

Le groupe Ennahdha a appelé les autorités compétentes à “ouvrir une enquête judiciaire et à juger tous ceux qui s’avéreront impliqués dans l’atteinte au sacré et aux biens”. Il a appelé les tunisiens à ne pas répondre aux appels de destruction et d’incendie et à exprimer leurs positions dans le cadre de la loi.

Source: TAP

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut